Compétences attendues en fin de formation

 

A l'issue de la formation ECH, quel que soit leur parcours, les étudiants doivent posséder une connaissance intégrée de la circulation de l'énergie, de l'eau, des éléments biogènes et des contaminants dans les milieux continentaux (milieu aquatique, sols, végétation et leurs interfaces avec l’atmosphère). Au sein de l'environnement continental, ECH s'intéresse aux flux au travers de tous les compartiments de l’atmosphère au milieu souterrain. Les étudiants peuvent ainsi acquérir une vision d'ensemble des milieux continentaux et être à même d'appréhender les problématiques environnementales avec un recul suffisant pour développer des visions complètes des problèmes, percevoir les effets dominos et proposer des solutions globalement efficaces auprès des services de l'état, des collectivités territoriales et nationales et des industriels publics et privés.

En parallèle à cette vision intégrée du fonctionnement des environnements continentaux, les milieux eux-mêmes sont décrits (sols, sédiments, systèmes hydriques) et les différents processus (physiques, chimiques et biologiques) à l'origine des flux sont présentés en détail. Leurs bases physiques sont décrites ainsi que les équations qui permettent de les quantifier en fonction des principales caractéristiques du milieu. Les étudiants sont ainsi formés à l'intégration de ces connaissances via la modélisation. Une grande importance est donc accordée aux approches quantitatives en environnement.

Enfin les étudiants acquièrent des compétences techniques qui leur permettent de travailler sur les données environnementales. Ces compétences concernent à la fois les techniques d'acquisition des données (techniques analytiques, spectroscopies, rayonnement synchrotron, microscopies électroniques, méthodes de la télédétection, application de la géophysique) et les méthodes de traitement des données (statistiques, géostatistiques, systèmes d'information géographique) et des méthodes de modélisation.

Leur formation est complétée par des unités d'enseignement qui leur présentent les systèmes institutionnels et réglementaires dans le domaine de l'environnement.