Structuration de la spécialité ECH

 

Notre formation est portée par une ligne directrice forte qu'on pourrait résumer par « connaissance des milieux et des processus, compréhension des flux et modélisation ». Les multiples coupages entre flux d'énergie, d'eau et de composés dans les milieux continentaux sont au centre de la spécialité. Leur étude fait l'objet du corps principal de la formation, au sein de laquelle les étudiants peuvent s'orienter dans 2 parcours non étanches qui donnent une coloration à leur formation : « Hydrologie et Hydrogéologie », et « Géochimie environnementale ». L'orientation entre ces parcours démarre démarre progressivement à partir du S2.

La professionnalisation de nos étudiants est un sujet qui nous tient à cœur, les 3 parcours précédents permettent aux étudiants de travailler sur des cas concrets avec des outils professionnels. En outre, plusieurs parcours professionnels sont intégrés à la spécialité ECH. Le parcours SEE (Sols et Eaux) a été très récemment créé, la première promotion ayant démarré à la rentrée 2011. SEE est un parcours en alternance qui répond à une demande forte des étudiants et trouve un relais important auprès de la profession. SEE est organisé sur deux années (M1 et M2), et propose aux étudiants un enseignement an alternance et en apprentissage moins spécialisé que les autres parcours tout en facilitant leur intégration dans le monde professionnel. Les étudiants qui suivent le parcours SEE sont apprentis dans la même entreprise durant deux ans.

Un parcours uniquement professionnel permet aux étudiants d'acquérir une compétence plus technique. TAPE (Télédétection Appliquée à l'Environnement) forme au domaine du traitement des données issues de la Télédétection spatiale et de leur intégration dans les bases de données géographiques (SIG) pour répondre aux besoins de suivi et de gestion de l’environnement. Cette formation prépare aux métiers d’ingénieur dans les entreprises qui développent et diffusent des produits de la Télédétection, ou dans les bureaux d’études et les collectivités territoriales dont les activités concernent la gestion de l’environnement, la prévention des risques et l’aménagement du milieu et de l’espace. Orientés vers l'acquisition d'une double compétence, parcours TAPE est accessible à des étudiants venant d'autres spécialités de SDUEE.

Enfin, la spécialité ECH contribue à la formation des archéologues en contribuant à une formation en cours de fédération à l'échelle francilienne deux UE consacrées au quaternaire (formations géologiques, paléoclimat), et aux matériaux.